Regarder ou Télécharger le documentaire gratuitement

synopsis

Le film documentaire « L'Oligarchie et le Sionisme » - Episode 1 : La supercherie tribale, Diffusé par l'Editeur "Clap 36", Le 1er volet : La supercherie tribale, Le « Nouvel Ordre Mondial » est-il un projet récent comme nous le relatent les médias mainstreams, ou s'inspire-t-il de visées beaucoup plus anciennes ? Quels sont notamment ses liens avec le sionisme et les restaurationistes chrétiens dès le XVIIème siècle, qui expliquent pour beaucoup l'osmose actuelle entre Israël et les Etats-Unis ? Ce film documentaire s'attache à retracer le projet de cette oligarchie mondialiste qui a confisqué la démocratie et la souveraineté des peuples au profit d'une caste, en posant la question de ses origines et de ses réseaux -LOBBIES- mais en s'attachant surtout à en montrer les failles. C’est par un jeu de provocations et de contre-provocations à répétition que l’oligarchie financière veut noyer le monde dans le chaos, le sang et la guerre. Cela aidera à détourner l’attention de la faillite gravissime de leur système et à museler toute remise en cause qui changerait la donne. Loin d'une vision fataliste et omnipotente de ces banksters, ce film documentaire montre leur échec non seulement moral mais idéologique et stratégique, ouvrant des pistes vers un équilibre mondial plus juste et déjà en construction... Telecharger ou Revoir Le film documentaire « L'Oligarchie et le Sionisme » - Episode 1 : La supercherie tribale, Vidéo disponible en intégralité, en Replay ou Streaming Gratuitement sur 9docu.

info

Titre de documentaire :L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36

Titre d'émission : L'Oligarchie et le Sionisme

Titre d’épisode : E01 - Partie 1 : La supercherie tribale

Saison :

Chaine TV : Clap 36

Date de diffusion :

Réalisé par : Béatrice Pignede

Présenté par :

Acteurs :

Nationalité : Français

Genre : Enquête, Investigations, Histoire, Géopolitique, Voyage/Découverte

Durée : 1h 37min

Langue : Français

telechargement

    

Télécharger ce Documentaire ici

Regarder ce Documentaire en Streaming ici

 Clap 36

Tags :

L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36, L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 Youtube, voir L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 gratuitement, regarder L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 gratuitement, vidéo L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 gratuitement, telecharger L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 gratuitement, L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 en Replay gratuitement, L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 en streaming gratuitement, Revoir L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 gratuitement, L'Oligarchie et le Sionisme Partie 1 La supercherie tribale - Clap 36 en francais gratuitement,

Signaler un problème

    

    

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*

1 commentaire

  • Printwrite il y a 8 mois

    WIKIPEDIA :
    En 2013, Béatrice Pignède réalise le film L’Oligarchie et le sionisme, distribué par une société iranienne déjà co-productrice de L’Antisémite, de Dieudonné.
    Conspiracy Watch juge que ce documentaire dégage des « relents antisémites et paranoïaques » en adhérant au mythe d’un complot « sioniste » mondial accusé de tous les maux de la terre. Pour le site, « Les vulgates anticapitaliste (la condamnation des «banksters», de Wall Street, de la «spéculation financière»…) et populiste (les «élites mondialisées», «l’oligarchie»…) n’ont d’autre fonction ici que de faire passer en contrebande un discours complotiste radical », qui repose tout entier sur « une reformulation syncrétique du mythe du complot juif mondial ».
    Dominique Sopo, président de SOS Racisme, parle à cette occasion d’un film qui, « sans même parler d’une affiche digne de la plus indigente iconographie antisémite des années 30 », « relève d’un complotisme névrotique qui, bien que se cachant derrière une dénonciation aussi vague que désarticulée du sionisme, ne peut masquer les effluves antisémites qui en émanent » : pour lui, ce film n’est qu’une « énième resucée » de la « crasse tradition complotiste » remontant aux Protocoles des Sages de Sion, et participe de la banalisation des discours antisémites et, plus généralement, racistes.